Archives de catégorie : Silver Wings

20e Classique de Sciez

C’était l’objectif de ces derniers mois, depuis que je lavais annoncé à la Terre entière. La participation à la 20e Classique a été très chaleureuse, très affectueuse, avec de nombreux hommages et beaucoup de compliments.

Je veux vous dire ma fierté d’être là, de partager ces moments de fête, d’honorer Gilou et Bertrand qui avait imaginé cette manifestation à bord de Silver Wings, de rendre hommage à l’AVAL qui m’a accompagné, de remercier Jean-François qui m’a tout appris, tout donné.

Et partager avec vous qui m’avez aidé, soutenu, réconforté, encouragé le plaisir de d’admirer ce merveilleux bateau, la joie de la glisse dans les petits airs, et la fierté de monter à la troisième place du podium « Tradition ».

Le bateau est splendide, doux, puissant. C’est une merveilleuse surprise.

Je vous laisse avec quelques photos de la fête et de Silver Wings.

Mise à l’eau

Ce mercredi 31 juillet, c’est le grand jour : Silver Wings va retrouver l’eau du lac, qu’il goûte depuis 81 ans.

Enfin, les derniers préparatifs achevés, le bateau est sanglé sur son ber et amené au chantier.

Le matage est un peu fastidieux, nous mettons du temps à retrouver les réglages pour caler le mat, les ridoirs sont un peu longs (ou bien, le mat est posé un peu bas sur la pièce d’embase ?).

Quelques gouttes au fond du bateau, à peine un seau après 24 heures… Il faut bien que le bateau respire un peu ! C’est l’orage qui m’a permis – le lendemain – de vérifier que la pompe fonctionne…

Mais cette fois ça y est, dans les sangles et plouf !

Prêt à quitter l'atelier

Image 1 parmi 6

Des bancs dans le cockpit

Je n’ai pas le temps de réaliser tous les aménagements (notamment de la cabine), mais la création de bancs dans le cockpit est un impératif 😉

Cadres pour construire les bancs

Image 1 parmi 3

Silver Wings (lettrages)

Au moment de préparer les lettrages pour nommer le bateau, j’ai eu comme première idée de mettre des lettres en bronze, mais j’ai trouvé l’effet assez pâteux.

Alors je me suis souvenu avoir vu des lettres cursives sur la coque du racer de Jay Gould :

Silver Wings III, racer de Jay Gould
Peu avant la seconde guerre mondiale, Jay GOULD procède à l’immatriculation auprès de la SNLF du racer Silver Wings III. En 1947, Silver Wings III – mené par Fernand RAYMOND (de Lugrin) qui a racheté en 1942 le chantier Celle / Excelsior – bat le record de la traversée du Léman en 9 minutes, remportant le prix de la Libération et le « Ruban bleu » du Léman. En 1948, année où il devient champion d’Europe, il bat son propre record de la traversée du Léman en 7 minutes 29 secondes, toujours avec le même bateau qu’il appelle désormais Ailes d’Argent et muni d’un moteur « Lycoming » de 175 CV, à la moyenne-horaire de 104,230 km/h.

Après de longues recherche, j’ai retrouvé la police qui va bien : Aerolite Script CP, qui donne un effet saisissant sur le tableau arrière :

Impression : BoroPlan à Thonon.

Pose du pont et du roof

Au printemps 2019, tout s’accélère. L’objectif de participation à la 20e Classique de Sciez se rapproche, et je consacre un bon tiers-temps aux travaux sur Silver Wings.

Il faut terminer les barrots et les peindre, poser la cloison de la cabine avant de coller le pont.

Ensuite, décaper (merci Claudie) et poncer le petit roof, le vernir puis le coller.

Une couche de primaire sur le pont permet d’attendre la mise en peinture prévue mi-juillet.

Montage à blanc des barrots

Image 1 parmi 7

Rendez-vous avec l’histoire : 20e Classique de Sciez

Silver Wings, Luders 16 de 1937 en bordés classiques a rendez-vous avec son histoire le 3 août pour la 20e Classique de Sciez.Affiche 20e Classique de Sciez

C’est en effet à bord de Silver Wings que de vaillants navigateurs, au retour de la Tour de Peilz en 1998, eurent l’inspiration de créer la Classique de Sciez, qui est devenue en 20 ans LE rassemblement des vieux bateaux côte France. Cette 20e édition promet d’être un nouveau succès. Silver Wings sera présent, après de trop longues années d’absence…

Depuis 2013, le projet de restauration avance à petits pas. Vous retrouverez dans ce document les étapes de la rénovation, et le plus beau reste à faire ! Ponter le bateau et poser le petit roof, fixer le lest et le safran, accastiller et réaliser les finitions, gréer et mettre à l’eau …

La pression monte : le temps se contracte, la liste des travaux s’allonge de jour en jour… Je vais avoir besoin de toute votre aide pour que le bateau soit prêt fin juillet. Votre temps, vos compétences, vos idées, vos conseils, vos contacts sont précieux : voulez-vous bien les partager ?

Je vous invite à rejoindre la Silver team ! Il y a du travail à l’atelier, des équipements à concevoir et approvisionner, des actions à coordonner… Merci de nous rejoindre pour la concrétisation de cette magnifique restauration !

Avec les beaux jours qui reviennent, je vais passer de plus en plus de temps à Messery. Nous pourrons y discuter de tout ce qui reste à réaliser pour que Silver Wings honore la 20e Classique de Sciez !

Je vous remercie d’avance de votre soutien et de votre aide précieuse.

Mise en peinture intérieure

Cet automne a été largement consacrée à la mise en peinture, afin de protéger le bateau pendant l’hiver.

Les jours et les jours de décapage intégral et de ponçage (intérieur et extérieur) ne sont pas racontables. C’est beau et doux une fois terminé, et c’est beaucoup…

A l’intérieur, les 2 couches de peinture (Stoppani Clipper Cale) sont posées sur 2 couches de primaire (Stoppani Resolution Primer)

A l’intérieur (cabine et cockpit) et à l’extérieur, les 2 premières couches de vernis (Stoppani Clipper Brillant UV) sont posées avec des dilutions de 60/40 et 75/25, en attendant de monter les vernis plus tard.

Première couche de vernis (imprégnation)

Image 1 parmi 10

En prévision de l’hiver qui approche, j’ai rapidement pré-découpé et vissé les panneaux de pont en CP pré-imprégnés époxy.

Derniers travaux sous la coque et départ

Le retournement du bateau est toujours un instant magique, qui permet d’admirer les formes et la structure interne sous d’autres angles.

Au printemps, c’est le moment de réaliser les derniers travaux sous la coque retournée : 

  • Nettoyage des coutures de bordés et calfatage,
  • Pose à blanc du bois mort et perçage de l’axe du tube jaumière
  • Ponçage et première couche de primaire pour la sous-marine

Retournement 1

Image 1 parmi 8

Après ces 8 mois de travaux structurels réalisés avec l’aide et les conseils de Jean-François, le temps est venu de retourner à Messery. On ne devine même pas tout ce qui a changé…

Retour à Messery

Barrots de pont

Les premiers barrots de pont sont taillés au rabot dans du mélèze massif. 

Comme c’est un peu fastidieux, j’adopterai finalement le cintrage du lamellé-collé à la PPU. Ce mode de production est à la fois très rapide et très fiable.

Le roof est posé sur les premiers barrots pour repérer sa position sur le plan de pont : il sera finalement ajusté à l’avant sur le barrot n° 13, et à l’arrière sur les barrotins n° 7. Précision millimétrique …

Création des premier barrots en mélèze

Image 1 parmi 5

[EDIT été 2018] : Tous la barrots manquants, le chevêtre pour le passage du mat, les élonguis et les barrotins seront ajustés au cours de l’été 2018.

C’est chouette, non ?